Biotterfly

Un nouveau challenge

Un safran qui vaut son pesant d'or

Le safran est l'épice la plus chère au monde. Et les gens aiment bien le surnommer « or rouge » au vu de son prix qui dépasse l'entendement. Il provient d'une plante à bulbe dont la fleur adopte le ton pourpre. Cette plante ne pousse pas dans la nature, mais est toujours plantée et cultivée par les mains humaines. Son nom scientifique c'est le Crocus sativu L. Il s'agit d'une plante iridacée qui fleurit en automne.

Lorsque la plante pousse à maturité, on y cueille les trois stigmates avec lesquels on obtient le safran une fois séché. C'est l'un des ingrédients principaux de la cuisine marocaine.

Une épice et un ingrédient pharmaceutique

À vrai dire, on ne choisit pas vraiment le safran comme ingrédient pour son goût. De ce côté, il n'y a rien d'exceptionnel. On l'utilise surtout pour la couleur qu'il apporte au plat. Le ton jaune que prend le plat le rend très appétissant avec une odeur parfaitement agréable venant de la combinaison entre le caroténoïde et le crocine. Il se marie avec n'importe quel plat. D'ailleurs il est très recherché par les grands restaurateurs à travers l'Europe et le monde entier. La culture et la récolte de cette épice relèvent des douze travaux d'hercules.

Pour sauvegarder toutes ses richesses culinaires et thérapeutiques du safran, il est impossible d'industrialiser sa culture. Aussi les cultivateurs restent dans la méthode traditionnelle. Il y a même un geste précis pour détacher les trois stigmates de la fleur. On ne sait pas vraiment si cela apporte quoi que ce soit sur ses qualités. Les preneurs et vendeurs comme http://www.safran-achat.com, au vu du prix sur le marché international du safran, vérifient méticuleusement la qualité des produits.

Des centaines de milliers de fleurs pour un seul kilo

En tout cas, cela demande un travail énorme et si peu de temps. Et les risques de pertes sont grands. De plus, sa conservation exige une grande délicatesse. Il faudra environ dans les 250 000 fleurs de Crocus pour avoir un petit kilo de safran. Et il se vend seulement sous sa forme de stigmate. Les Safrans en poudres et en conserve sont déconseillés par l'expert. En effet, le prix assez cher du safran ouvré la possibilité aux contrefaçons surtout lorsqu'il est en poutres. Certaines le mélangent avec d'autres produits synthétiques et nocifs pour la santé.

La cueillette du safran se fait le plus souvent entre octobre et novembre. Lorsqu'il se fait rare, ses prix augmentent au double. Si vous voulez vous en procurer donc, mieux vaut demander des mois à l'avance l'avis des professionnels épiciers. L'Économie du Maroc se base directement sur l'exploitation de cette épice. Il n'y a quasiment aucune concurrence mis à part chez un ou deux pays au Moyen-Orient. De ce fait, le prix du kilo varie entre 13 000 et 17 000 euros.